0%

LIZZY LING

French // Songwriter, Producer


SHARE

Biography


Chanteuse auteure compositrice soundhunter et producer Lizzy Ling arrange et réalise tous ses albums depuis 2010.

En 2018, parallèlement à sa carrière solo, la chanteuse sort 2 CD :

Après une solide formation à l’IMFP Michel Barro (musique), au Studios des Variétés (chant), au cours Viriot et à l’Atelier International Blanche Salant et Paul Weaver (théâtre, cinéma), Lizzy est choisie pour représenter une grande marque Française au Japon et multiplie les concerts là-bas pendant une dizaine d’années.
Ce pays l’inspire et elle en profite pour griffonner tout le long du jour et de la nuit, sur des carnets improbables, des mots, des notes, des idées
La chanteuse prend le temps qu’il faut pour construire pas à pas la matière sonore, la sculpter à son image, s’imprégner des atmosphères particulières, des moments de vie et des rencontres inoubliables…
Mais cette fille là sait aussi s’entourer puisque certains titres de sa discographie (Albums « Un tigre dans le bungalow » en 2008 et « No simili » en 2010 sont signés Jean Fauque, François BernheimPatrick MORGENTHALER, MINIMATIC

Lizzy est aussi la voix de nombreux jingles radios et autres émissions ou génériques de séries télévisées. Dès son arrivée à Paris elle chante avec de nombreux artistes notamment Florent Pagny et intègre l’émission quotidienne « Tous les jours c’est Julie » sur France 2, « On vous aura prévenu » sur TF1 avec Jean-Pierre Foucault …
En 2005 elle figure sur « Hildegarde » titre issu de l’album du groupe electro allemand Moonbootica.

En 2016 sortie du coffret double album WORKING DAY sur le son des métiers :
Avec Working Day » Lizzy Ling a trouvé l’outil idéal pour mettre en valeur sa singularité.
Ce 3ème album vous invite au voyage dans l’univers sonore des métiers, chemins jonchés de chansons électro-contagieuses que la belle a concocté en solitaire depuis la chasse aux sons jusqu’au mix final. Faisant toutefois appel à Jean Fauque pour la co-écriture du Restaurant et de Let’s work.

Tout a commencé un matin très tôt.
Réveillée par des travaux dans son immeuble Lizzy s’impatiente : « Si seulement le maçon pouvait taper en mesure tout ce boucan serait plus supportable !!! »
Autant de questions et réflexions qui surgissent …
Et soudain une idée : « Si je faisais de la musique à partir des sons de la vie quotidienne ? Pourquoi pas à partir des activités professionnelles de chacun ? »
Et voilà la chanteuse qui revêt sa casquette de « soundhunter » sillonnant la ville, les boutiques, les ateliers, à l’affût des bruits divers de l’activité humaine au Travail.
Une expérience musicale unique !

Il ne fallait pas moins d’un double album pour mettre en forme ce chantier de compositions pour moteurs endiablés, coiffeurs stylés et autres corporations professionnelles d’hier, d’aujourd’hui et de demain.
En studio trois musiciens viennent finement compléter la prod : à la guitare Marc Morgan (co-fondateur du label alternatif Freaksville Record), Florian Pellissier aux Rhodes et Marwen Kammarti aux claviers.

Le CD1 est un mélange subtil de mélodies légères et chatoyantes, Lizzy joue avec les sons et les mots, alternant les titres minimalistes et les tubes grisants. Grand écart audacieux dicté par l’univers sonore de chaque métier. Lizzy a plus d’un tour en magasin et sait peindre les petits travers du quotidien. Elle vous invite au restaurant ou bien en cours d’anglais ou encore chez « Le disquaire de la rue Keller » aux consonances Velvet underground qui côtoie sans complexe le finement ciselé « Caddy des ménagères » aux synthés à la Jacno.
10 chansons, 10 métiers, 10 aventures sonores.

Dans le CD2 Lizzy se démarque par sa posture résolument dubstep-indus à la Cabaret Voltaire. Elle fait des loops mais ne se loupe pas. La voilà, aux manettes de ses synthés et autres instruments pour nous livrer d’entêtantes compositions dark et musclées.
On trouve là quelques clins d’œil à Notwist ou Scorn et autres orfèvreries sonores pour machines à outils.

« Working Day » concocté dans ce coffret très personnel est sorti le 5 février 2016 chez Brouhaha / Rue Stendhal / Believe Digital et fait écho au Concert-Ciné-Spectacle du même nom élaboré par Aldo Piscina et Lizzy Ling.

Play Cover Track Title
Track Authors